Skip to content
Google Adwords

Bien comprendre les campagnes de pub Google Ads

7 min

En quoi les campagnes pub AdWords sont-elles intéressantes ?

Lorsque vous venez de créer votre site internet, vous avez souvent peu de visibilité sur les moteurs de recherche. Il est important d’être productif et visible le plus rapidement possible. C’est là que les campagnes Google Ads (anciennement AdWords) sont utiles, car elles vous permettent d’être visible directement tout en haut de la première page.

En effet, les annonces de ces campagnes se placent sur le réseau de recherche Google au-dessus des résultats naturels de recherche. En d’autres termes, vous êtes visible tout de suite et au premier coup d’œil. Il reste encore à rédiger une annonce pertinente pour les utilisateurs.

Comment créer ma campagne AdWords ?

1. Établir une stratégie marketing poussée.

La première chose est de vous fixer un budget publicitaire. Il faudra analyser finement les dépenses de votre campagne et ce qu’elle vous rapporte en nouveau contrat, vente ou nouveau client.

Vous allez donc créer une campagne de pub en ciblant certains mots clés. Vous devez impérativement choisir des mots clés en rapport avec votre cible. Il va falloir analyser le coût de chaque mot clé, la concurrence et le volume de recherche. Il vous faut aussi travailler sur une annonce marketing qui sera affichée sur Google. Chaque annonce est composée de base depuis septembre 2018 de 3 titres de 30 caractères chacun et 2 descriptions de 90 caractères chacune.

Chaque annonce créée sera redirigée vers un page de votre site qui doit être ergonomique et pertinente en rapport avec votre annonce et votre mot clé.

Il vous est tout à fait possible de créer des annonces différentes pour chaque mot clé choisi et ainsi les rediriger vers différentes pages de votre site web.

Vous devrez aussi déterminer le type d’annonce que vous voulez et où vous souhaitez être placé :  Annonce texte, image ou vidéo et sur quel « réseau » vous souhaitez la diffusée (les résultats de recherche Google ou les sites partenaires qui diffusent des publicités).

Vous pouvez aussi ajouter des extensions dans l’annonce: numéro de téléphone, liens supplémentaires, etc.

Enfin, il vous faudra optimiser votre campagne en déterminant un public cible (ex: public féminin de 20 à 50ans), une géolocalisation ( dans les 50km autour de votre entreprise ou à l’international), des horaires de diffusion (ex: du lundi au vendredi de 7h à 22h). Cette optimisation se fera petit à petit en analysants les résultats de votre campagne et ce qui fonctionne bien ou non. Attention à la suroptimisation qui peut parfois être néfaste à votre campagne.

Exemple d’annonce texte située en première position sur la recherche du mot clé : « creation site internet »

Résultats de recherche Google Ads

2. Comprendre les coûts AdWords

Lorsque vous allez déterminer votre budget pub, il vous faudra connaitre la façon dont vous voulez le dépenser. Il existe 2 principales gestions de budget.

Le coût par clic: Votre annonce est affichée à chaque recherche du mot clé (on appelle cela une impression), vous ne payez rien à l’affichage de l’annonce, mais seulement lorsqu’un utilisateur clique sur votre annonce.

Le prix des clics (ou « coût par clic ») est dynamique, dans le sens où il change au cas par cas. Le coût de chaque clic dépend de nombreux facteurs, dont les suivants :

  • Le montant dépensé par les annonceurs concurrents situés dans la même zone géographique que vous
  • La pertinence de votre annonce par rapport à la recherche Google d’un utilisateur
  • La probabilité que la recherche d’un utilisateur génère une vente

Le coût par mille impressions: C’est l’inverse du coût par clic, cette fois vous ne payez rien lorsqu’on clique sur l’annonce, mais par contre à chaque mille impressions, vous payez. On utilise plus généralement ce type de fonctionnement pour des pubs images ou vidéos afin de s’assurer qu’elles soit vue.

Exemple : Camille souhaite se retrouver en haut des résultats Google pour son site qui propose des gardes de chien à domicile. Après une analyse marketing complète, elle détermine une campagne au coût/clic et que ses mots clés principaux lui coûteront 0.25€/clic pour être en première position.

Elle détermine en plus qu’elle souhaite que sa campagne pub AdWords soit affichée tous les jours entre 10h et 22h.

Elle possède un budget pub de 150€/mois. soit 5€/jour. Comme elle sait que son mot clé lui coûtera en moyenne 0.25€/clic, elle peut s’attendre à 20 clics/jour.

Le lundi matin à 10h, sa campagne pub commence et elle s’aperçoit en effet qu’elle est en première position sur Google en recherchant son mot clé principal. En analysant les résultats de sa campagne, Camille remarque qu’a 13h elle à déjà eu 8 clics sur son annonce. Il lui reste donc 3€ de budget pour ce lundi (8 clics à 0.25€/clic soit 2€ en moins ).

Lorsqu’elle retourne voir ses résultats à 19h. Elle s’aperçoit qu’elle à eu 20 clics sur son annonce et que le budget pub quotidien est épuisé. Son annonce était programmée jusque 22h max, mais son budget est épuisé à 19h. La campagne est donc stoppée jusqu’au lendemain 10h avec à nouveau un budget quotidien de 5€.

Astuce : Il est possible avec certains réglages que Google analyse intelligemment votre campagne et remarque par exemple que le mercredi il y a beaucoup de recherche de votre mot clé. Il pourrait alors décider automatiquement d’augmenter votre budget quotidien de 20% maximum (à 6€ dans cet exemple) afin de ne pas manquer l’occasion d’être visible plus longtemps en ce jour qui fonctionne bien. Si tel est le cas, Google rééquilibrera votre budget un jour où il y a moins de recherche en limitant votre budget quotidien à 4€ pour ce jour.

3. Comment déterminer sa position sur le réseau de recherche Google et le prix des mots clés ?

Lorsque l’on ajuste sa campagne nous pouvons connaitre quel est le coût par clic d’un mot clé pour apparaître sur la première page, dans le haut de la première page ou en top position. Ce prix varie au fil du temps et fonctionne sous le principe des enchères.

Coût par clic maximum (enchère max):

Vous allez déterminer pour chaque mot clé, l’enchère maximum que vous êtes prêt à payer à chaque clic. C’est ce qu’on appelle le CPCm (Coût par clic maximal).

Revenons d’abord sur la définition du score de qualité: chaque mot clé obtient un score de qualité de 1 à 10 en fonction de la pertinence de votre annonce, du taux de clic attendu et de l’ergonomie de votre site pour le visiteur. Il faut donc choisir des bons mots clés en rapport avec votre annonce, votre contenu et avoir un site ergonomique pour espérer avoir un score de qualité supérieur à 7/10.

Imaginons 3 concurrents qui souhaitent tous être en top position pour un même mot clé. Comment ça se passe ?

Google détermine tout d’abord votre ranking appelé « Ad Rank ». C’est ce ranking qui déterminera qui sera en top position.

Ad Rank = Enchère max   X   score de qualité

Si tous les concurrents mettent la même enchère max, c’est celui qui aura le meilleur score de qualité et donc le meilleur Ad Rank qui sera en top position. Mais les enchères max ne sont pas toujours identiques.

Concurrent 1 Concurrent 2 Concurrent 3
Enchère (CPC max) 2 € 1€ 1,1€
Score de qualité 3 8 5
Ad Rank 6 8 5,5
Position sur le réseau Google 2 1 3

Dans cet exemple, on s’aperçoit que c’est le concurrent 2 qui met l’enchère max la moins élevée et pourtant il sera en top position, car son “Ad Rank” est le plus élevé grâce à son haut score de qualité. Si le concurrent 1 veut passer en tête, il devra augmenter son score de qualité à 4 ou son enchère max à 2.7€.

Coût par clic réel: 

Même si vous avez configuré un coût par clic maximum (CPCm) ce n’est pas forcement ce que vous allez payer. Vous payerez en réalité le coût par clic réel (CPCr). Revenons à notre exemple :

Le concurrent 1 obtient donc un Ad Rank de 6. Si le concurrent 2 souhaite passer devant il lui suffirait d’avoir un Ad Rank de 6,1.

Étant donné que le concurrent 2 a un score de qualité de 8, il devra payer seulement 0,76€ (0,76 x 8) pour atteindre un Ad Rank de 6,1.

0,76€ est donc son coût par clic réel (ce qu’il paiera réellement pour son mot clé). Ce coût réel pourra augmenter jusqu’à 1€ (car c’est son enchère max) si les concurrents augmentent leurs Ad rank.

Le fait de mettre son enchère max à 1€ lui permet de pouvoir anticiper une augmentation d’enchère de la concurrence sans risquer de perdre sa première place.

Dans un exemple plus complexe, nous pouvons aussi imaginer que la campagne du concurrent 1 s’arrête à 20h. À partir de ce moment, le coût réel du concurrent 2 deviendrait donc 0,70€ (0,70 x 8 = 5,6) afin de se positionner juste au-dessus du Ad Rank du concurrent restant (5,5).

4. Conclusion

Il ne s’agit ici que d’une explication des principes de base de Google Ads (AdWords) afin de comprendre son fonctionnement. Les possibilités de configuration et stratégies pouvant être mises en place sont bien plus poussées.

Une campagne Ads doit être préparée correctement avec des analyses marketing et une bonne compréhension du fonctionnement Google Ads. Une campagne négligée ou mal optimisée risque de vous faire perdre plus d’argent que vous n’en gagnerez.

Si vous n’avez jamais créé de campagne AdWords, commencez par des campagnes tests ou à faible coût afin de vous familiariser avec son fonctionnement. Vous pouvez aussi vous faire aider par notre agence Web qui dispose de spécialistes certifiés Google AdWords.

Vous avez aimé ? Partagez...

Kevin

Kevin

Fondateur de l'agence web Step2Web, développeur web spécialiste WordPress, SEO et SEA. Depuis plus de 15 ans, je me passionne par le monde digital et l'importance de celui-ci pour les entreprises. Mon objectif est d'améliorer la visibilité professionnelle des entreprises et leur permettre d'attirer de nouveaux clients.

Un projet en tête ?
Notre agence web peut vous aider

Discutons-en autour d'un café.

contact
js_loader

Avis Clients - Votre avis

Vous nous quittez déjà ?

Devis gratuit

Obtenez une estimation gratuit pour la création de votre site internet en quelques clics.